La robe Viviane à notre façon

J’avais envie d’offrir un beau cadeau à ma sœur pour son anniversaire.

WP_20160806_17_50_50_Pro_LI (2)Elle a donc choisi comme tissu le Sparkle powder gold de l’Atelier Brunette et comme modèle la robe Viviane de République du chiffon.

Nous avons modifié un peu le modèle pour qu’il corresponde à nos envies du moment. Comme c’était une robe pour l’été, G. m’a demandé de la confectionner sans les manches et sans l’empiècement (qu’elle adore! Ce sera pour la version hiver…). Elle a beaucoup aimé la version de Addictiph’ qui a ajouté des passepoils dorés au niveau des clavicules. J’ai donc copié cette bonne idée! Il suffit pour cela de couper le patron en oblique au niveau de la clavicule. Cela donne deux parties que l’on reconnectera en ajoutant le passepoil. Il ne faut donc pas oublier d’ajouter des marges de couture au niveau de la nouvelle coupe!DétailEpaule

Le tissu d’Atelier Brunette (magnifique!) étant un peu transparent, j’ai préféré ajouter une doublure. Celle-ci m’a permis de faire une belle finition pour l’encolure et de cacher les coutures situées entre la robe et la doublure. Pour les emmanchures, j’ai utiliser des bandes de propreté coupées dans le biais du tissu (j’adore cette technique de finition!). J’ai bien sûr pris la doublure dans la couture de la bande de propreté.

Petite astuce pour les passepoils; je coupe la cordelette interne jusqu’aux marges de couture puis je referme le passepoil. Cela me permet de ne pas avoir d’épaisseur qui pourrait faire bouger mes tissus lorsque que je couds par-dessus le passepoil. BoutonDos

Pour l’ouverture dans le dos, la forme en rectangle m’a d’abord surprise et puis finalement, je l’ai trouvée très bien. J’ai utilisé un bouton recouvert du tissu principal pour la fermeture. J’ai glissé un élastique dans la boucle qui passe sur le bouton pour ajouter de la souplesse et éviter la casse!

Je suis très fière de cette robe qui va très bien à G. La réalisation ne m’a posé aucun problème, il faut juste prendre garde de bien placer les fronces de la jupe quand on la coud avec haut de la robe pour être sûre d’avoir un aspect impeccable. Petit bémol pour la perfectionniste que je suis, une doublure un peu plus longue aurait été moins visible…

Montage.jpg

En tout cas G. a fière allure dans sa robe Viviane accompagnée de sa grande fille en mini Suzon !

M.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s