Bonjour cocotte!

J’avais envie de partager avec vous mon expérience des ateliers organisés par Bonjour cocotte.

Screenshot_2017-08-08-14-31-13

 

J’ai découvert ce compte Instagram grâce à Perrine @auguste_et_septembre. Myriam est installée à Vannes, passionnée de DIY en tous genres, elle organise de nombreux ateliers dans une ambiance très conviviale. J’avais très envie de m’inscrire à ce genre d’atelier depuis un moment, alors mon passage à Vannes pour les vacances est très bien tombé.

WP_20170731_21_14_47_Pro_LI

Pour ma part, j’ai choisi de participer à un atelier broderie, animé par Perrine et Myriam. J’ai adoré pouvoir y aller les mains dans les poches. Myriam fournit tout le matériel nécessaire et vous offre même une petite collation. L’ambiance était vraiment très agréable, quel plaisir de pouvoir partager un moment broderie entre filles! Et quelle satisfaction de repartir avec ma marinière brodée !

WP_20170806_13_35_53_Pro_LI (2)

Myriam propose plusieurs ateliers qui me plaisent beaucoup. Allez jeter un oeil sur son site! De mon côté, je trouverais ça très sympa de pouvoir me fabriquer un baume. J’utilise quotidienne ce produit soin/makeup et je suis sensible à la qualité des cosmétiques que j’achète. Alors, en fabriquer un moi-même ! Je retourne à Vannes à Noël et c’est avec grand plaisir que je renouvellerai l’expérience Bonjour cocotte!

Gwladys

WP_20170806_13_37_46_Pro_LI (3)

WP_20170731_21_13_07_Pro_LI (3)

WP_20170806_13_37_46_Pro_LI (4)

 

Publicités

Paul Marius maroquinerie

Au détour d’une virėe shopping à Royan, j’ai découvert la marque française de maroquinerie vintage Paul Marius. Gros coup de coeur!

WP_20170720_13_27_30_Pro_LI

Dans la boutique, il n’y avait quasiment que des modèles en coloris naturel et comme c’est ce que je cherchais depuis un moment j’étais ravie. A la base, je cherchais un modèle chez Fossil sans trouver mon bonheur. Je voulais un petit format, mais qui puisse contenir quand même tout mon bazar. Avec le modèle que j’ai choisi chez Paul Marius, la minaudière, aucun soucis. Le sac est composé de trois compartiments différents, chacun fermé par une pression. Le petit plus, en enlevant la bandoulière, la minaudière se transforme en pochette!

WP_20170721_17_33_36_Pro_LI

Niveau qualité, rien à dire, on sent que les cuirs sont choisis avec soin et les finitions sont vraiment jolies. Quand on ajoute le fait que ce soit une fabrication française, on est conquis! Il y a même de quoi gâter nos hommes.

Avant de vous raconter tout ça, j’ai pris le temps de jeter un oeil sur leur site Internet. Et ô ravissement, les autres coloris et modèles sont tout aussi canons! Pour finir, je vous montre juste le petit porte-monnaie doré pour lequel j’ai craqué évidemment! Même système de poches pliées et fermées par des pressions! Une petite merveille!

WP_20170721_17_36_00_Pro_LI

 

Allez jeter un oeil et dites-moi ce que vous en pensez!

Gwladys

WP_20170721_17_41_28_Pro_LI (2)

 

Blouse Nélia et broderies Artesane

1.jpgIl y a plusieurs mois déjà, je vous présentais ma première Blouse Nélia …

Aujourd’hui, je reviens avec une deuxième réalisation, améliorée mais surtout je vous propose son patron! En effet, il est en vente dans notre toute jeune boutique!

J’ai toujours aimé les vêtements qui soulignent la féminité et quoi de mieux qu’un décolleté dans le dos et un joli pli creux pour sublimer la femme? Le succès qu’avait rencontré ma première blouse Nélia – sur les réseaux et au salon CSF 2016! – a fini de me convaincre de travailler sur le patron.

Dans le même temps, comme Gwladys l’a évoqué dans son dernier article Je brode avec Martine, nous avons été contactées par l’équipe d’Artesane pour tester leurs cours en ligne. Les cours de broderie de Martine Biessy étaient exactement ce qu’il nous fallait pour finaliser deux de nos projets, le deuxième étant la blouse Nélia que je vous montre aujourd’hui. Pour le printemps, je voulais montrer une version différente de celle en molleton et je voulais également monter tout ce que l’on peut faire sur ce joli dos. Avec Gwladys (qui ne désirait pas avoir de boutons dans le dos ^^), nous avons donc décidé que les broderies remplaceraient les boutons dorés de la première version.

logo_artesane-site-72-450x210.png

J’ai d’abord visionné les deux cours de Martine Biessy sur le site d’Artesane : « Apprendre à border avec Martine » et « Progresser en broderie avec Martine ». Plus de 4h pour chacun des cours, ça parait long, mais on apprend vraiment beaucoup de choses! Martine, qui est une experte, (doit-on le rappeler?) nous donne TOUS les conseils pour débuter en broderie d’abord, puis pour progresser. C’est en l’écoutant que l’on se rend vraiment compte que la broderie est un art. Vous saurez tout; comment choisir son matériel, comment préparer son tissu, transférer le dessin, préparer son aiguillée (j’ai même appris ce mot! ^^) et bien sûr comment réaliser de nombreux points! Martine donne aussi des adresses, les noms des fabricants de fils qu’elle considère comme les meilleurs, elle vous donne des astuces pour vous organiser et ranger votre matériel. Ces cours sont vraiment très complets et bien évidemment on peut visualiser les points, Martine les dessine puis les utilise en brodant de la main droite puis de la main gauche (trop forte!). Et les cours en ligne, c’est finalement encore mieux que les cours en direct, puisque l’on peut se repasser la vidéo autant de fois que l’on veut, reculer, avancer… et on peut même poser des questions grâce au système de chat intégré! Ce que j’ai trouvé top aussi c’est que de nombreux supports pdf sont fournis. Ils contiennent les explications des points et aussi les motifs du cours, dessinés par la talentueuse Marie-Gabrielle (@mariegabrielle.b). On peut donc reproduire à la maison les broderies du cours, sur d’autres supports, avec d’autres agencements… C’est vraiment chouette.

2.jpgPour en revenir à Nélia. J’ai beaucoup travaillé sur ce patron. J’ai notamment amélioré la forme de l’empiècement qui correspond au pli creux pour optimiser l’encombrement dans le dos. Je vous ai montré des réalisations avec des passepoils aux épaules (parce que j’aime ça ;)) mais le patron vous permet de confectionner une blouse avec un devant simple, sans passepoils.

4

Je pense que l’on peut vraiment s’amuser avec ce patron, mettre de la dentelle en guise de pli creux, décorer le décolleté avec des broderies ou pourquoi pas un ruban de dentelle ? Je précise dans les instructions du patron qu’il est préférable d’opter pour un tissu ayant un minimum d’élasticité. En effet, les manches étant ajustées, je ne voudrais pas que l’on se sente serrées au niveau du coude ou du biceps quand on plie le bras.

Alors j’espère que ma réalisation vous a plu et que je vous ai également convaincus que la broderie a encore de beaux jours devant elle!

Maud

20170322_155010.jpg

Je brode avec Martine

Pendant les vacances de Noël, nous nous sommes retrouvées en famille et, avec Maud, nous avons couché sur le papier nos futurs projets pour le début d’année 2017. En voyant, toutes les réalisations couture brodées qui circulaient sur Instagram, je lui ai proposé qu’on réfléchisse à introduire quelques broderies sur deux de nos projets. Nous sommes tombées d’accord pour broder le tablier que je voulais offrir à ma prof de poterie ainsi que la prochaine version de la #blousenelia dont le patron est en cours. Nous procédons toujours ainsi, en échangeant nos idées jusqu’à tomber parfaitement d’accord. C’est aussi notre force dans cette aventure créative: être deux et être soeurs.

Alors, imaginez notre surprise quand Maëna nous a contactées quelques semaines plus tard pour nous proposer de tester les cours d’Artesane! Nous avons été ravies! Et le timing était tellement parfait! Merci encore Maëna pour ta confiance et pour nos échanges.

Screenshot_2017-03-06-21-27-19-1_resized

J’ai donc commencé par télécharger le cours Apprendre à broder avec Martine. Il dure un peu plus de 4h, mais ça ne m’a pas fait peur du tout. Le système des cours en ligne est vraiment très bien pensé. La vidéo est fractionnée en chapitres et il est très facile d’aller de l’un à l’autre. Au début, j’ai eu tout de suite envie de prendre des notes et bien sûr tout est prévu. Il suffit de cliquer sur « je prends une note » et un encadré ad hoc apparaît sous la vidéo. Chaque note est symbolisée sur la timeline par une marque de couleur et quand on laisse la souris positionnée sur ces marqueurs la note apparaît. Génial!

Screenshot_2017-03-06-21-24-23-1_resized

En haut à gauche, on retrouve un bouton Menu qui donne accès aux différents chapitres mais aussi à une partie « Fournitures » où on retrouve notamment les modèles à télécharger et décalquer.

Screenshot_2017-03-06-21-30-20-1_resized

A droite, il y un espace de discussion en direct pour poser des questions. Bref! hyper bien pensé.

Le cours en lui-même est vraiment très clair. Les explications sont simples et de toute façon, si vous manquez un point, il suffit de rembobiner (de 30 secondes en 30 secondes) et c’est bien pratique, croyez-moi, quand il faut revisionner un geste plusieurs fois. J’ai été tellement convaincue que j’ai de suite téléchargé les deux autres cours de broderie disponibles sur le site d’Artesane. Je vais d’ailleurs participer au défi #jemelanceenbroderieavecmartine proposé sur Instagram. Je vous en parlerai bientôt.

Revenons à notre premier projet brodé: le tablier. A Noël, j’avais acheté le matériel de base et le livre de Martine Un été brodé. J’avais choisi un tissu chez Mondial tissus, livré chez Maud pour qu’elle puisse confectionner le tablier (Vous avez vu les biais de propreté dans les courbes?!!! La reine des finitions!) J’avais déjà sélectionné un motif et acheté les fils DMC quand Maëna nous a contactées. Les motifs dessinés par Marie-Gabrielle et proposés dans le cours que j’ai suivi m’ont beaucoup plu également et j’ai bien l’intention de les broder prochainement.

WP_20170225_14_25_56_Pro_LI2

Pour reporter les motifs, j’ai opté pour une feuille à trame perforée (de la marque PRYM) pour décalquer et un feutre lavable spécial tissu. J’ai donc fait une photocopie de la page du livre qui m’intéressait et j’ai décalqué le motif. Ensuite, j’ai posé cette feuille perforée transparente sur mon tissu, j’ai repassé sur les motifs avec mon feutre et le dessin est apparu en pointillés. Cette feuille est réutilisable à volonté car tout s’efface d’un coup d’éponge. Je n’ai donc pas eu besoin pour le moment d’entoiler mon tissu pour le rigidifier et je n’ai pas encore tester le Solufix pour reporter mon dessin.

WP_20170306_18_22_32_Pro_LI (2)

Une fois mon motif reporté sur le tissu, j’ai commencé à broder tout en revisionnant les parties du cours qui m’intéressaient. J’ai notamment eu besoin de revoir la technique pour faire le nœud et démarrer l’ouvrage. C’est tout bête mais il y a des gestes à acquérir pour bien démarrer. Et même si la broderie est un loisir créatif que j’ai déjà pratiqué par le passé, il était grand temps de me perfectionner. Je suis assez contente de ce premier projet réalisé et notamment de l’envers de la broderie qui est assez propre. J’espère qu’il fera son effet!

WP_20170306_18_16_57_Pro_LI

Pour toutes celles d’entre vous qui hésitent à prendre un cours créatif sur la plateforme Artesane, j’espère que mon article vous aura aidées à faire votre choix. Foncez!

Gwladys

WP_20170306_18_20_53_Pro

WP_20170306_18_23_49_Pro_LI

Corailindigo

On avait envie de vous parler de Corailindigo, alias Claire Belda.

corailindigo

On a d’abord craqué sur toutes les créations qu’elle publie sur Facebook. Son univers pastel et doux nous a tout de suite plu. Alors quand on a pensé à la création de notre logo on s’est tout naturellement tournées vers cette créatrice de talent!

Après une demande sur son site, via un formulaire, Claire m’a contactée dans les heures (minutes?) qui ont suivi. J’ai pu alors me rendre compte qu’en plus d’avoir du talent Claire est également une personne charmante. J’ai pu expliquer ce que nous voulions pour notre logo même si, je m’en rends compte aujourd’hui, nous n’avions qu’une vague idée du rendu final.

Claire a su créer notre identité en un logo simple et doux qui rappelle que nous sommes deux sœurs. Et ce n’était pas facile de combiner les désirs de deux filles! Elle nous a même permis de faire un choix définitif, grâce à un sondage sur les réseaux.

Une fois le logo adopté, nous lui avons commandé des étiquettes en tissu. Et c’est tout naturellement que nous les cousons sur nos créations.

SacMadys_CorailIndigo.jpg

Nous avons pu choisir deux formats, ce qui est idéal pour les différents vêtements et accessoires que nous créons.

Claire crée aussi du masking-tape personnalisé (on pense à s’en offrir), des cartes de visite, des tirettes et badges personnalisés (j’adore!) et tout plein de cadeaux et accessoires plus mignons les uns que les autres.

Si vous voulez créer votre logo ou personnaliser vos créations, Claire est l’artiste qu’il vous faut, talentueuse et à l’écoute. N’hésitez pas à aller faire un tour sur son site Corailindigo, mais attention, vous allez craquer c’est sûr!

M. & G.

Las sandalias de ana

J’avais envie de vous parler de poupées…

Bon, moi j’ai pondu deux garçons, mais ça ne m’empêche pas de rester une fille (et puis surtout j’ai deux nièces!). Alors, j’ai craqué sur les poupées tissu/laine créées par Las sandalias de ana https://es-la.facebook.com/lassandaliasdeanahandmade/. C’est en espagnol mais une bonne traduction google et hop on comprend tout!

Ces poupées sont pleines de poésie et pour moi qui adore la couture, je trouve leur tenues très chouettes!

Il y a beaucoup d’imagination et de douceur… Si vous souhaitez faire un joli cadeau à une petite (ou grande!) fille, ces poupées sont en vente sur Etsy  https://www.etsy.com/shop/lassandaliasdeana.

Handmade Dolls by Las Sandalias de Ana from Spain:

De mon côté, je vais m’en inspirer pour l’anniversaire de ma petite nièce… Espérons que je sois aussi douée que Las sandalias de ana, affaire à suivre…

M.

J’avais envie de vous parler de Tree Change Dolls…

Tree change dolls c’est une australienne, Sonia Singh, qui a eu l’idée géniale de transformer les poupées du commerce sexualisées à outrance pour en faire des reflets de nos bambins. 

https://www.facebook.com/treechangedolls/timeline

Sur sa page Facebook, vous pourrez voir les transformations spectaculaires qu’elle fait vivre à ces poupées. Elle commence par les démaquiller et leur redessine un visage d’enfant, parfois même avec des appareils dentaires! Elle repique de nouveaux cheveux et leur fait des coiffures adaptées. Ensuite, elle confectionne de nouveaux vêtements. Les photos avant/après sont impressionnantes!

Elle vend sur Etsy des tutos pour se lancer à la maison avec les poupées de nos enfants www.treechangedolls.etsy.com.

J’ai vraiment craqué pour cette artiste.  Son oeuvre mérite d’être largement connue, d’autant plus qu’elle organise des ventes aux enchères de ses poupées et reverse l’argent à des associations comme récemment auprès de International Women’s Development Agency – IWDA. Elle a même été exposée l’année dernière au Tasmanian Museum and Art Gallery. Alors, allez jeter un oeil sur sa page Facebook, ça vous donnera peut-être envie de relooker les poupées de vos enfants… G.