Je brode avec Martine

Pendant les vacances de Noël, nous nous sommes retrouvées en famille et, avec Maud, nous avons couché sur le papier nos futurs projets pour le début d’année 2017. En voyant, toutes les réalisations couture brodées qui circulaient sur Instagram, je lui ai proposé qu’on réfléchisse à introduire quelques broderies sur deux de nos projets. Nous sommes tombées d’accord pour broder le tablier que je voulais offrir à ma prof de poterie ainsi que la prochaine version de la #blousenelia dont le patron est en cours. Nous procédons toujours ainsi, en échangeant nos idées jusqu’à tomber parfaitement d’accord. C’est aussi notre force dans cette aventure créative: être deux et être soeurs.

Alors, imaginez notre surprise quand Maëna nous a contactées quelques semaines plus tard pour nous proposer de tester les cours d’Artesane! Nous avons été ravies! Et le timing était tellement parfait! Merci encore Maëna pour ta confiance et pour nos échanges.

Screenshot_2017-03-06-21-27-19-1_resized

J’ai donc commencé par télécharger le cours Apprendre à broder avec Martine. Il dure un peu plus de 4h, mais ça ne m’a pas fait peur du tout. Le système des cours en ligne est vraiment très bien pensé. La vidéo est fractionnée en chapitres et il est très facile d’aller de l’un à l’autre. Au début, j’ai eu tout de suite envie de prendre des notes et bien sûr tout est prévu. Il suffit de cliquer sur « je prends une note » et un encadré ad hoc apparaît sous la vidéo. Chaque note est symbolisée sur la timeline par une marque de couleur et quand on laisse la souris positionnée sur ces marqueurs la note apparaît. Génial!

Screenshot_2017-03-06-21-24-23-1_resized

En haut à gauche, on retrouve un bouton Menu qui donne accès aux différents chapitres mais aussi à une partie « Fournitures » où on retrouve notamment les modèles à télécharger et décalquer.

Screenshot_2017-03-06-21-30-20-1_resized

A droite, il y un espace de discussion en direct pour poser des questions. Bref! hyper bien pensé.

Le cours en lui-même est vraiment très clair. Les explications sont simples et de toute façon, si vous manquez un point, il suffit de rembobiner (de 30 secondes en 30 secondes) et c’est bien pratique, croyez-moi, quand il faut revisionner un geste plusieurs fois. J’ai été tellement convaincue que j’ai de suite téléchargé les deux autres cours de broderie disponibles sur le site d’Artesane. Je vais d’ailleurs participer au défi #jemelanceenbroderieavecmartine proposé sur Instagram. Je vous en parlerai bientôt.

Revenons à notre premier projet brodé: le tablier. A Noël, j’avais acheté le matériel de base et le livre de Martine Un été brodé. J’avais choisi un tissu chez Mondial tissus, livré chez Maud pour qu’elle puisse confectionner le tablier (Vous avez vu les biais de propreté dans les courbes?!!! La reine des finitions!) J’avais déjà sélectionné un motif et acheté les fils DMC quand Maëna nous a contactées. Les motifs dessinés par Marie-Gabrielle et proposés dans le cours que j’ai suivi m’ont beaucoup plu également et j’ai bien l’intention de les broder prochainement.

WP_20170225_14_25_56_Pro_LI2

Pour reporter les motifs, j’ai opté pour une feuille à trame perforée (de la marque PRYM) pour décalquer et un feutre lavable spécial tissu. J’ai donc fait une photocopie de la page du livre qui m’intéressait et j’ai décalqué le motif. Ensuite, j’ai posé cette feuille perforée transparente sur mon tissu, j’ai repassé sur les motifs avec mon feutre et le dessin est apparu en pointillés. Cette feuille est réutilisable à volonté car tout s’efface d’un coup d’éponge. Je n’ai donc pas eu besoin pour le moment d’entoiler mon tissu pour le rigidifier et je n’ai pas encore tester le Solufix pour reporter mon dessin.

WP_20170306_18_22_32_Pro_LI (2)

Une fois mon motif reporté sur le tissu, j’ai commencé à broder tout en revisionnant les parties du cours qui m’intéressaient. J’ai notamment eu besoin de revoir la technique pour faire le nœud et démarrer l’ouvrage. C’est tout bête mais il y a des gestes à acquérir pour bien démarrer. Et même si la broderie est un loisir créatif que j’ai déjà pratiqué par le passé, il était grand temps de me perfectionner. Je suis assez contente de ce premier projet réalisé et notamment de l’envers de la broderie qui est assez propre. J’espère qu’il fera son effet!

WP_20170306_18_16_57_Pro_LI

Pour toutes celles d’entre vous qui hésitent à prendre un cours créatif sur la plateforme Artesane, j’espère que mon article vous aura aidées à faire votre choix. Foncez!

Gwladys

WP_20170306_18_20_53_Pro

WP_20170306_18_23_49_Pro_LI

Publicités

Ensemble pour les soirées d’été

Nous avons récidivé… Toujours cette envie de concevoir des projets à deux.

Aujourd’hui, nous vous proposons un ensemble parfait pour les soirées d’été. Une culotte bouffante pour cacher la couche de bébé sous une jolie tunique par exemple. Et quand les températures baissent dans la soirée, on ajoute un gilet et des chaussons tricotés dans des couleurs rappelant les fruits d’été…

Ensemble2.jpg

De mon côté, je me suis consacrée à la réalisation de la culotte bouffante. Nous avons choisi un très joli tissu sur le site de notre partenaire la Mercerie de l’étoile de coton. Alexandra et Anaïs nous ont envoyé gratuitement quelques dizaines de cm d’un coton léger de la marque Frou-Frou joliment nommé Les Oiseaux Mandarine.

Culotte2.jpg

J’ai ensuite utilisé le patron de Pour mes jolis mômes, mais pas que… Je l’ai utilisé un peu différemment et je n’ai fait que des coutures anglaises. Je vous montre tout ça dans le Tuto de la culotte bouffante bébé que j’ai préparé pour vous. La plus grosse difficulté pour cette culotte est sa petite taille et la nécessité de faire des finitions encore plus impeccables que d’habitude pour ne pas irriter la peau délicate de bébé! Je suis contente du résultat et je suis sûre qu’une petite fille sera à croquer dans cette culotte bouffante!

InstagramCapture_477489ab-2c16-4b9f-b033-c36fa9a1bbf2.jpgPour ma part, j’avais en tête depuis quelques mois ce gilet du catalogue Phildar n°108. Une vraie merveille! Mais il fallait que je m’attaque à du jacquard avec des aiguilles circulaires… Pas simple à première vue.

Pour commencer, il a fallut tricoter toutes les parties unies (dos, demis-devants et manches) avec la laine Super Baby de Phildar en coloris œillet. Les côtes 1/1 sont montées avec des aiguilles n°2,5 et ensuite le jersey en 3. Ensuite, on repasse tout dans le bon sens sur une aiguille circulaire et on démarre le jacquard. Là je dois avouer ma totale incompétence….  Je trouvais les mailles trop souples avec l’aiguille circulaire, j’avais peur que cela fasse des trous. Du coup, j’ai repris mes aiguilles droites. Une fois les motifs terminés, i/l ne restait plus qu’à relever les mailles de l’encolure pour tricoter le col et idem pour les bandes de boutonnage.

 Gilet3

InstagramCapture_f0f91370-a4bb-4f43-81f7-94eb0db65f35

Pour les petits chaussons, j’ai trouvé le modèle dans le même catalogue. J’ai appris à tricoter des rangs raccourcis pour former l’arrondi du chaussons. Il s’agit, un rang sur deux, de ne pas tricoter les trois dernières mailles à l’extrémité du rang. Pour les finitions, j’ai passé un fil élastique dans les mailles tout autour du chaussons pour qu’il soit facile à enfiler. Et voilà!

Chaussons3.jpg

Nous sommes fières d’avoir composé un ensemble digne d’être porté cet été par une toute mignonne petite fille…

M.& G.

Tenue pour baby girl

On avait envie de travailler ensemble… réfléchir à des couleurs, des matières, des formes!

Après la Tenue pour baby boy, nous vous avons concocté une tenue pour petite fille… Avec les beaux jours qui arrivent devraient arriver, nous avons choisi de confectionner une petite blouse printanière et sa barrette assortie ainsi qu’une culotte et des chaussons tricotés dans un très beau jaune mimosa.

EnsembleRond.jpg

Pour la blouse, nous avons choisi un très joli coton chez notre partenaire, la Mercerie de l’étoile de coton. Ce tissu de la marque Michael Miller n’est plus disponible, mais il y a, sur le site, beaucoup d’autres tissus craquants avec lesquels confectionner cette blouse. Pour la forme de la blouse, nous avons utilisé le patron de la blouse « Alma » de Petit Citron. Dans notre nouvelle catégorie « tutos », vous pouvez retrouver le Tuto de la blouse baby girl. Je vous donne des explications, des précisions et des astuces qui, à mon sens, complètent le tutoriel de Petit Citron. Avec une chute de tissu, j’ai confectionné une barrette en forme de nœud papillon.

Dos5.jpg

De mon coté, j’ai choisi le fil Détente de Phildar que j’aime beaucoup tricoter car il est élastique. Je l’avais déjà utilisé dans le coloris écarlate, cette fois j’ai choisi le coloris mimosa pour aller avec le tissu de la blouse. 

J’ai commencé par tricoter la culotte que j’ai trouvée dans le catalogue Phildar Je tricote pour bébé. Il n’y a pas de réelleWP_20160423_12_13_19_Rich_LI (2) difficulté, mais il faut être appliquée quand on réalise les augmentations et les diminutions pour ne pas faire de trous. La culotte se tricote d’une pièce, ce qui est très pratique et réduit le nombre de coutures. Pour les finitions, j’ai tricoté des petites bandes en jersey que j’ai cousues sur les ouvertures pour passer les jambes et M. a cousu un élastique à la taille.

Culotte3

InstagramCapture_3c6526e1-b94f-4d25-8968-8375cce3e537Ensuite, j’ai tricoté chaque petite pièce qui compose les chaussons, trouvés dans le même catalogue. J’ai trouvé une fois encore (comme pour les chaussons de la tenue baby boy) que c’était le montage qui était le plus délicat. Il ne faut pas trop tirer car la laine est élastique. Pour les finitions, M. a ajouté deux jolies perles en guise de boutons dans une couleur qui rappelle la blouse.

Ce travail à deux est vraiment très agréable et nous avons hâte de vous montrer les prochains projets communs. M. et G.

Chaussons

Tenue pour baby boy

On avait envie de travailler ensemble…

Il est vrai que pour le moment, nous vous avons montré beaucoup de créations pour filles, mais nous n’en n’oublions pas pour autant les garçons. Alors, comme on nous l’a suggéré, nous nous sommes lancées dans la confection d’une tenue pour un p’tit gars qui doit naître en avril. Voilà ce que nous avons imaginé et créé, à deux, pour un baby boy de 1 mois.

DSC06616bis.JPG

En ce qui me concerne, j’ai confectionné un legging en molleton. Nous avons trouvé ce molleton très tendance, avec des imprimés « panda », sur le site la Mercerie de l’étoile de coton http://www.mercerie-etoile.com/28-coton. Nous voulions un legging moderne et sans « bord côte » (sorte de gros élastique en jersey) au niveau de la taille et des chevilles pour éviter un style trop « pyjama » ou « jogging ». J’ai utilisé comme patron, un petit pantalon de la bonne taille qui dormait dans un placard. J’ai vérifié sur plusieurs sites les mesures pour une taille 1 mois au niveau de l’abdomen, des hanches, de la longueur des jambes et de l’entrejambe et je me suis lancée.
DSC06621.JPGJ’ai donc coupé un devant et un dos et je les ai assemblés à la surjeteuse pour conserver l’élasticité du tissu et pour des finitions impeccables qui ne grattent pas bébé! Au niveau des chevilles, j’ai replié le tissu deux fois vers l’extérieur avant de refermer les jambes; j’ai ainsi obtenu des revers tout doux. Pour finir, j’ai formé un ourlet à la taille, dans lequel j’ai glissé un élastique souple assez large et de la bonne longueur. Et voilà, le travail était terminé! Pas de grosses difficultés dans ce projet. Il faut juste prendre garde à assembler les revers des chevilles de façon à ce qu’ils se retrouvent bien en face l’un de l’autre.

Pour ma part, j’ai choisi de tricoter cette brassière issue du catalogue Phildar n°122 . J’ai découvert la laine Opéra, qui ne se tricote pas si facilement car elle se dédouble et s’accroche dans les aiguilles. Mais le rendu chiné est très joli. Je venais de tricoter un manteau pour ma grande avec des aiguilles n°6, alors repasser à des aiguilles n°2,5… j’avais l’impression de faire de la dentelle.

ProjetsCroisés1.jpg

La brassière est très simple à réaliser, idéale pour les débutantes qui voudraient se lancer. J’ai décidé de tricoter en taille naissance car j’avais peur que le 1 mois soit vraiment trop grand pour les premiers jours. La brassière est ouverte dans le dos pour faciliter l’habillage et elle est fermée par deux petits boutons pressions à coudre très discrets.

DSC06615Avec la laine qui me restait, j’ai choisi un modèle de petits chaussons qui se trouvait dans le même catalogue. C’était une première pour moi, et je trouve que je ne m’en suis pas trop mal sortie. Il fallait d’abord tricoter la semelle au point mousse, puis l’arrière en jersey avec une bordure en jersey envers et enfin la partie avant en faisant des diminutions pour obtenir une sorte de triangle. A l’assemblage des trois parties, les petits chaussons ont pris forme. Craquants!

D’après notre expérience de mamans, cette petite tenue sera très confortable et facile à enfiler. Nous souhaitons la bienvenue à ce nouveau bébé et beaucoup de bonheur à ses parents!

M.& G.