Le pull Ninon

A noël, je vous avais présenté un premier patron de tricot pour enfant. La brassière Noëllie était pour moi l’occasion de tester ma capacité à écrire un patron.

9D6DACFD-F01C-4CBA-A68A-B63B3F47DBEBAprès ce premier essai, j’ai eu très rapidement envie de renouveler l’expérience. Pour ce petit pull de mi-saison, j’ai associé deux détails que j’aime particulièrement dans les tricots pour enfant: les raglans et les nopes.

Mais je voulais éviter le total look nopes que je n’apprécie pas vraiment.

Je voulais également un pull facile à enfiler tout en évitant les boutons. J’ai opté pour la laine Partner 3,5 de Phildar qui se décline dans de nombreux coloris et qui a le mérite de résister aux lavages en machine, ce qui est bien pratique pour des vêtements enfants.

J’ai fait un premier test pour la construction des raglans et pour apprivoiser ce point texturé. J’étais ravie!

Après plusieurs ajustements, notamment sur les raglans, la hauteur du col et la position des nopes, j’avais trouvé mon modèle de base. Ma petite Suzanne m’a servie de mannequin pour les photos.BA7B0650-23A3-4A5B-98B9-90FC1F22442D

L’accueil que vous lui avez réservé sur les réseaux a été si positif que je me suis lancée dans des calculs « savants » pour proposer le patron en différentes tailles. J’ai testé moi-même toutes les tailles et par chance tout s’est bien passé.

Ce n’est pas toujours évident de travailler en solo mais pour mon premier patron j’avais vraiment à cœur de tout contrôler de A à Z. Voilà pour la petite histoire.

WP_20170402_19_00_47_Pro_LI (2)Pour ce qui est du patron en lui-même, c’est un pull tricoté à plat. J’espère pouvoir m’améliorer assez vite pour pouvoir également proposer des patrons tricotés en rond. On commence traditionnellement par monter le dos, le devant avec les nopes et enfin les manches. En réalité, peu importe l’ordre dans lequel vous tricotez les différentes parties… enfin c’est mon avis. Ensuite, on assemble les parties avec un soin particulier pour les raglans afin d’avoir un joli rendu.

WP_20170415_10_52_04_Pro_LI (2)

Au blocage, la laine Partner ne bouge pas, cela évite les mauvaises surprises. Il suffit juste de bien mettre en forme le col et les épaules et le tour est joué.

Retrouvez le pull Ninon sur notre boutique en ligne Madys. J’espère que ce patron vous plaira. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions et à nous montrer vos réalisations.

Gwladys

WP_20170528_17_55_06_Pro_LI (2)

 

Les mitaines

J’avais envie de me lancer dans la confection de mitaines pour cet hiver. Ce genre de petit accessoire est assez rapide à tricoter et on peut le décliner à volonté. Comme c’était une première pour moi, j’ai cherché un tuto sur internet et je suis tombée sur celui de @julypouce. Il est simple et bien expliqué, exactement ce qu’il me fallait pour commencer.

0731d745-e33d-4fd7-bfe0-9168fd32250cJ’ai choisi d’utiliser la Lambswool de Phildar pour le mélange 51% laine d’agneau et acrylique qui ne rétrécit pas au lavage.

Petite précision quand même, au moment du montage du pouce, j’ai suivi les instructions et utilisé une 3e aiguille, mais j’ai trouvé que ce n’était pas simple à manipuler. Alors dès la 2e mitaine, j’ai préféré utiliser un arrêt de maille et tout s’est bien passé.

Une fois la première paire terminée, j’avais envie de tricoter une paire pour enfant. J’ai un peu tâtonné et puis finalement en passant sur des aiguilles 3 (au lieu de 4 dans le tuto) et en ne changeant rien au nombre de mailles et de rangs j’ai obtenu une taille 5-6 ans, exactement ce que je voulais.

wp_20170125_10_01_59_pro_li-2Enfin, pour tricoter une taille 2-3 ans, là j’ai vraiment dû modifier le patron. Je vous donne ici les explications.(Pour le pouce, monter 12 mailles avec des aiguilles 3 et tricoter sur 4 rangs, tricoter le 5e rang avec l’arrêt de maille et laisser de côté. Ensuite pour la mitaine, monter 30 mailles (au lieu de 36) avec des aiguilles 3, tricoter les 4 rangs de côtes, puis 6 rangs de jersey, monter le pouce à 10 mailles du bord comme indiquer dans le tuto de @julypouce, tricoter 16 rangs de jersey (au lieu de 20) et enfin 7 rangs de côtes et rabattre toutes les mailles. Pour la 2e mitaine, monter le pouce à 15 mailles du bord.)

wp_20170118_10_32_44_pro_li

Comme vous pouvez le voir sur les différentes photos, il est tout à fait possible de changer le point utilisé dans le tuto et se permettre des fantaisies. Pour ma part, j’ai vraiment aimé le modèle avec les torsades. A vous de jouer!

Gwladys

wp_20170121_13_30_11_pro_li-2

Au passage, j’en profite pour vous préciser que le livre qu’on voit sur cette photo est l’oeuvre d’@aurelielapoule (Aurélie Tixier) du blog Une poule à petits pas. Je vais me lancer très bientôt dans la confection du snood qui figure sur la couverture.

Tuto brassière bébé

tuto-brassierenoellie

J’avais envie de tricoter une petite pièce pour bébé à ma façon. Je voulais un vêtement facile à porter, à enfiler mais aussi avec une petite originalité.

Comme j’ai deux puces à la maison, le rose m’est venu spontanément mais je compte bien réfléchir à un prochain tuto pour p’tit gars.

Alors voilà, j’ai commencé par faire un dessin pour visualiser le rendu final. Je ne vous cache pas que la brassière Noéllie n’est pas née du premier coup!

3c30065f-90b6-4e15-931f-10122ca4d7ddJe voulais éviter le point mousse et j’ai donc opté pour le point de riz pour les bordures (il est tellement joli ce point!). Ensuite, je voulais donner un petit côté rétro à ma brassière alors j’ai sélectionné le joli point de semis ajouré. J’ai vraiment hésité longtemps à tricoter entièrement la brassière avec ce point. Et puis, j’ai pensé à l’enfilage et aux petits doigts de bébé qui allaient se coincer dans les trous. Du coup, j’ai décidé de continuer en jersey endroit à partir de la poitrine.

Pour ce tuto, je voulais vraiment quelque chose de simple… pas trop de coutures, pas de boutons. Il fallait donc prévoir une encolure souple pour le passage de la tête. Quand j’ai vu que même ma fille de 20 mois pouvait l’enfiler facilement, j’ai été rassurée.

Il ne restait plus qu’à écrire le tuto! Et ce n’est pas si simple quand c’est la première fois.

Alors j’espère que cette brassière va vous plaire, que le tuto  vous permettra de la réaliser sans difficulté. N’hésitez pas à partager vos réalisations sur Instagram #brassierenoellie @madys_d

Gwladys

08f1b9e9-29a5-4752-a1de-7b151b04171e

Gilet bébé & point de riz

Avec les températures qui baissent, les envies de tricot reviennent.

3

Un petit gilet taille 3 mois pour garder bébé au chaud, quoi de mieux pour commencer? Dans cet article, je vous fais cadeau de mon patron.

img_20161022_180208449J’ai choisi des couleurs douces et natures et un point de riz qui apporte une pointe de cocooning qu’on affectionne dans les confections pour bébé.

J’ai utilisé de la laine Phildar Partner 3,5, coloris blanc et brume. J’ai choisi de faire des bordures couleur brume et en point mousse pour un gilet très tendance. Attention: J’ai tricoté avec des aiguilles taille 4!

Voici donc le patron:

Laine Partner 3,5 (Phildar); coloris: blanc (2 pelotes) et brume (1 pelote), aiguilles 4 mm.

DOS: 54 mailles (24 cm); 10 rgs/3 cm de point mousse en brume; 1 rg de jersey endroit en blanc puis point de riz en blanc. A 42 rgs de point de riz/14 cm total marquer les extrémités du rang pour les manches (avec un fil de couleur par exemple). Au 76e rgs de pt de riz/23 cm total tricoter 16 mailles, rabattre les 22 mailles centrales et tricoter les 16 mailles suivantes, toujours en point de riz. Tricoter les deux épaules l’une après l’autre jusqu’au 82e rg de pt de riz/24 cm total où il faut rabattre les 16 mailles restantes.

IMG_20161022_180314891.jpg1/2 DEVANT DROIT: 30 mailles (13 cm); 10 rgs/3 cm de point mousse en brume; 1 rg de jersey endroit en blanc; 42e rg de pt de riz/14 cm total, marquer l’extrémité du rang pour la manche. Au 66e rg de pt de riz/20 cm total rabattre 14 mailles. Au 82e rg de pt de riz/24 cm  total rabattre les 16 mailles restantes.

1/2 DEVANT GAUCHE: 30 mailles (13 cm); 6 rgs/2 cm de point mousse en brume; 7e rg tricoter 25 mailles, 2 mailles ensemble, 1 jeté puis 3 mailles en point de riz. Continuer en point mousse/brume jusqu’au 10e rg. Tricoter 1 rang de jersey endroit en blanc. Tricoter en point de riz/blanc en ajoutant encore 4 boutonnières (25 m, 2 m ensemble, 1 jeté, 3 m) au 12e, 28e, 44e et 60e rang de point de riz. Au 42e rg de pt de riz marquer l’extrémité pour la manche. Au 65e rang de pt de riz/20 cm total rabattre 14 mailles. Au 82e rg de pt de riz/24 cm total rabattre les 16 mailles restantes.

MANCHES: 46 mailles (20 cm); 10 rgs/ 3 cm de point mousse en brume; 1 rg de jersey endroit en blanc puis au 52e rg de point de riz/16,5 cm total rabattre toutes les mailles.

MONTAGE: Connecter le dos et le devant au niveau des épaules puis connecter les manches au reste du tricot en vous aidant des repères placés. Finir en fermant les côtés et les manches. Coudre les boutons et rentrer les fils. Tada!

J’espère que ce modèle vous plaira.

M.

 

Tuto de la culotte bouffante bébé

Dans notre dernier Ensemble pour les soirées d’été, nous vous présentions une petite culotte bouffante pour bébé ou « bloomers ». Dans ce nouvel article, je vous propose un tutoriel pour pouvoir la confectionner vous même. Tout d’abord le patron. Nous l’avons trouvé sur le site de Pour mes jolis mômes, mais pas que… (Pmjm). Comme vous pourrez le constater, cette page présente également un tutoriel, mais dans ce qui va suivre, je vous propose quelques variantes dans le style et la technique et je vous montre notamment comment faire des coutures anglaises. Les coutures anglaises permettent d’avoir des finitions impeccables et parfaites pour les peaux sensibles des bébés. Pour notre culotte, nous avons besoin du matériel suivant:

  • Le patron
  • 55 cm x 40 cm de tissu léger
  • 2 x 20 cm d’élastique 0,5 cm de large
  • 40 cm d’élastique 2,5 cm de large
  • 25 cm de ruban assorti 0,8 cm de large
  • Du fil assorti

DSC05519.JPG

Pour le tissu, nous avons choisi un très joli coton imprimé de la Mercerie de l’étoile de coton. Grâce à notre partenariat avec cette superbe mercerie, nous avons pu recevoir gratuitement (et très rapidement!) un morceau de ce joli tissu. Si vous voulez utiliser le patron comme dans la version de Pmjm, c’est-à-dire en une seule pièce, il vous faudra prendre les 55 cm de tissu dans le sens du droit-fil. Dans ma version, vous pouvez n’acheter que 35 ou 40 cm de tissu (laize 110 ou 140 cm), c’est toujours ça d’économisé! L’avantage se retrouve aussi pour les tissus avec un sens. Dans mon cas, mes oiseaux auront la tête vers le haut aussi bien sur le devant que dans le dos de ma culotte!

J’ai donc commencé par découper mon patron puis (sans l’assembler comme dans la version originale) je l’ai utilisé pour couper mes pièces de tissu. J’ai laissé une marge supplémentaire au niveau de l’entrejambe pour tenir compte de la couture d’assemblage qui n’existe pas dans la version originale. J’ai également ajouter quelques millimètres au niveau de la ceinture car mon ourlet sera légèrement différent. Attention de bien couper votre tissu plié en deux!

Bloomer.jpgVous obtenez donc un devant et un dos que j’ai assemblés au niveau de l’entrejambe avec une couture anglaise. Pour une couture anglaise, il faut d’abord coudre les deux pièces envers contre envers avec une petite marge de couture (0,5 cm ici) dont on retranche environ la moitié une fois la couture faite.

TutoBloomer1.jpgEnsuite on retourne la culotte pour avoir cette fois-ci endroit contre endroit. On aplatit au fer et on fait une seconde couture (à 0,5 cm du bord) pour enfermer la première.

TutoBloomer2Côté envers, on obtient un petit boudin et dans ce cas précis j’ai préféré le rabattre et le coudre. Les coutures sont ainsi aussi plates à l’extérieur qu’à l’intérieur. On obtient alors deux lignes de couture parallèles à l’intérieur et une seule ligne de surpiqûre visible à l’extérieur.

TutoBloomer3.jpg

TutoBloomer4.jpg

J’ai procédé de la même façon pour les coutures latérales. Les coutures anglaises me permettent aussi de sauter l’étape du surfilage des bords. Cette étape, présente dans la version originale et que j’ai testée, m’a causé des problèmes: tissu « avalé » par la machine, frisotant ou abîmé par les points. Ceci dépend bien sûr du tissu utilisé… A vous de faire des essais et de choisir la technique qui vous convient le mieux.

Une fois la culotte cousue sur les côtés, j’ai commencé l’ourlet de la ceinture. J’ai d’abord fait un pli vers l’envers, environ 0,8 cm tout le tour, j’ai aplati au fer et j’ai piqué à 0,4 cm du bord. J’ai ensuite fait un nouveau pli vers l’envers de 3 cm que j’ai aplati au fer.

TutoBloomer5.jpgJe n’ai pas tout de suite cousu mon ourlet car je voulais coudre deux boutonnières; elles me serviront à passer mon ruban décoratif. J’ai donc pris mes mesures et dessiné l’emplacement des boutonnières que j’ai faites grâce au programme « boutonnière automatique » de ma machine (je vous montrerai ce point en détail dans un prochain tuto).

TutoBloomer6b.jpgTutoBloomer7.jpgPetite astuce ici, pour ouvrir les boutonnières au découd-vite, n’oubliez pas de placer une épingle en haut de votre boutonnière pour éviter de couper les coutures! DSC05543.JPGUne fois les boutonnières finies, j’ai pu coudre mon ourlet en repiquant exactement sur la couture du premier pli pour un plus beau rendu à l’intérieur de la ceinture. J’ai laissé quelques centimètres ouverts pour pouvoir passer mon élastique. Pour les ourlets au niveau de cuisses, j’ai procédé de la même façon (avec des revers moins larges). C’est un peu plus compliqué puisque c’est plus étroit et que cela va en se rétrécissant, mais on finit par y arriver. Pour passer les élastiques dans la ceinture et les ourlets des cuisses, j’accroche une épingle à nourrice à un bout et je fais glisser le tout dans les ourlets. Je couds ensuite les deux extrémités de l’élastique avec plusieurs rangs de points zig-zag parallèles ou l’un sur l’autre. Je referme ensuite les ourlets à la machine en prenant garde de ne pas attraper l’élastique dans les points qui doivent rejoindre ceux de la première couture.

Bloomer2

Couture Anglaise.jpgPour finir, je place mon ruban dans mes boutonnières. Il ne passe pas dans la taille qui doit rester élastique, il est simplement décoratif. Oui, les attentifs auront remarqué, le ruban a changé de couleur depuis la première photo! Grâce à mes couture anglaises, ma culotte est aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur (ne pas répéter cette phrase hors contexte!)!

Ce tutoriel vous a-t-il été utile? Je l’espère.

M.

Tuto de la blouse baby girl

Dans notre dernier projet croisé, Tenue pour baby girl, nous vous avons présenté une blouse pour bébé. Aujourd’hui, je vous aide à la confectionner chez vous. Cette blouse a été faite à partir du patron de la blouse « Alma » que vous trouverez sur le site Petit Citron. Dans ce qui va suivre, je vais apporter quelques précisions et modifications aux explications de Petit Citron. On commence par le matériel.

  • Le patron
  • 45 cm de tissu (laize 140 cm)
  • 4 boutons
  • Du fil assorti

Nous avons choisi un très beau tissu sur le site de la Mercerie de l’étoile de coton pour réaliser cette blouse. On commence par découper les pièces du patron dans la taille voulue (6 mois pour nous). Ensuite, on coupe les pièces de patron dans le tissu. Attention, n’oubliez pas d’ajouter les marges de couture (1 cm) et d’ourlet (3 cm)! Pour ce qui est des manches, il n’y avait aucunes indications, dans le doute j’ai préféré laisser un ourlet de 3 cm également.

Blouse Papillon.jpgOn obtient alors, un devant, deux dos, deux manches, 2 empiècements col devant et 4 empiècements col dos. Petite précision ici, sur le patron il y a indiqué une coupe au pli pour les empiècements « dos », en réalité, on coupe 2 fois 2 empiècements sur du tissu doublé mais pas au niveau de la pliure, sinon cela n’irait pas avec une ouverture dans le dos. Vous comprendrez un peu mieux plus loin. Prenez soin également de reporter les annotations, notamment la courbe des manches qui se connecte au dos et celle qui sera cousue au devant. On continue ensuite comme indiqué sur Petit Citron, en cousant les manches au dos puis au devant et en fermant la blouse par des coutures latérales, allant du bout des manches au bas de la blouse. On voit naître la forme de la blouse.

Blouse Papillon1

Ensuite, il faut froncer l’encolure. J’ai donc piqué deux lignes de fronce (points longs) tout autour de l’encolure et j’ai tiré sur les fils supérieurs pour froncer le tissu autour de mes fils.

Fronces3

EncolureOn forme ensuite un premier col en assemblant un empiècement devant avec deux empiècements dos. Puis c’est la partie la plus délicate selon moi, il faut répartir régulièrement les fronces de l’encolure et obtenir une longueur totale égale à celle du col. On assemble le col et l’encolure, endroit contre endroit, on bâtit pour que rien ne bouge et on pique. Comme vous le constatez, j’ai fait toutes mes coutures d’assemblage (ou presque) à la surjeteuse, c’est plus esthétique selon moi et cela permet de surfiler et coudre en une seule étape. Bien sûr, on peut également tout faire avec une machine à coudre! On retourne le col ainsi cousu et on presse au fer.

Col

On confectionne ensuite un deuxième col identique. On le coud au niveau de sa partie haute, endroit contre endroit, sur le bord vif du premier, on le retourne vers l’intérieur et on repasse. Là j’ajouterais qu’il est préférable de surfiler la partie basse du deuxième col qui se retrouve à l’intérieur, sinon ce n’est vraiment pas propre. Ensuite on fait une surpiqûre très près de la couture d’encolure pour fixer le deuxième col retourné vers l’intérieur.

Blouse Papillon2.jpg

Il faut alors s’occuper des ourlets pour les boutonnières. Un repli de 0,5 cm, puis un d’environ 2,5-3 cm et on coud. Personnellement, j’ai pris l’empiècement du col dans l’ourlet de boutonnière. On fait ensuite les boutonnières machine. Attention, sur le patron, toutes les boutonnières sont horizontales alors qu’en fait il faut faire celle du col horizontale et les autres verticales (comme dans le dessin de Petit Citron). Le tutoriel de Petit Citron s’arrête là mais bien sûr il faut faire l’ourlet du bas et aussi des manches! Pour les manches, j’étais bien contente d’avoir rajouté un peu de marge pour les ourlets! Et on pique bien son ourlet à l’intérieur de la manche pour éviter de prendre le tissu du dessous dans la couture!

Blouse Papillon3.jpg

Blouse Papillon.JPGEt voilà, notre blouse est terminée, à vous de vous lancer!

M.

PS: Avec un morceau de chute du tissu, j’ai confectionné une barrette en forme de noeud papillon que vous retrouverez dans notre article Tenue pour baby girl, en plus d’autres photos.